....Monnaie..Currency....
Mon compte..My Account

Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)

Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)
Coupe monoxyle de forme triangulaire en palissandre, Brésil (vers 1955)..Rosewood triangular carved bowl, Brasil (circa 1955)

Vendu..Sold out

....

Travail de tabletterie Brésilien

Grande coupe monoxyle de forme triangulaire
Bois de palissandre de Rio poli

Brésil
Vers 1955

Pièce unique



Dimensions
L 24 x P 24 x H 8,5 cm

Condition

Très bon état - rares usures

..

Brasilian woodwork

Large carved and polished triangular bowl
Rio Rosewood

Brasil
Circa 1955

Unique artwork

Dimensions
L 24 x P 24 x H 8,5 cm

Condition
Excellent condition - rare wear

....

A l'orée de l'après-guerre, une nouvelle génération d'artisans sensibles à cette force des matériaux naturels trouve une visibilité inédite, alternative, dans un monde où le plastique et les matériaux de synthèse tendent à s'imposer. Ces artistes séduisent alors une petite clientèle inspirée capable de saisir cette beauté sauvage sans artifice. 
Le Sud de la France devient le centre d'un bel artisanat d'olivier quand, ailleurs, des tabletiers nourris du modelé cher à Gauguin, livrent un autre ton.
Le bois devient une trace frappante de ce regard sensible que de rares artisans surent poser sur les forces en mouvement.

Alors la main de l'homme caresse le bois, et, selon l'essence de son choix, elle vise à rendre majestueux les reflets de la maille, le rythme des cernes, les accidents des nœuds, la rudesse de l'écorce.
Chaque pore, chaque fibre devient le pivot d'une relation à l'artiste qui convoque la mémoire d'un été sec, d'un hiver rude, d'une tempête sauvage ou d'un printemps inondé. La gouge et le couteau soulignent, coupent et creusent le bois en une étreinte intime.
Chaque essence dicte ses règles, ses possibles et la partie est toujours serrée pour le sculpteur. C'est bien de sculpture dont il est question.

Le bois ne se laisse pas facilement magnifier, il impose une lecture, demande de l’attention pour se prêter à cette partie de cache-cache avec les souvenirs de sa vie.
Le sculpteur porte son attention sur un morceau, l'observe, le sélectionne et commence alors le ballet des outils pour inscrire ce bois dans une éternité.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Newsletter

....Entrez votre mail et nous vous tiendrons informés des nouvelles et des mises à jour! ..Enter your mail and we'll keep you posted with news and updates!....