....Monnaie..Currency....
Mon compte..My Account

Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)

Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)
Vase de Jean Besnard, France (vers 1929)..Vase by Jean Besnard, France (circa 1929)

€ 2,000.00

....Livraison gratuite par la poste en France métropolitaine pour toute commande inférieure à 10kg. ..Free shipping by mail in Metropolitan France for order weight less than 10kg. ....

.... a bien été ajouté à votre panier. Vous pouvez continuer vos achats ou finaliser votre commande. .. has been successfully added to your cart. Feel free to continue shopping or check out. ....

....

Jean Besnard (1889-1958)

Rare vase cornet 

Faïence à décor géométrique en réserve à la paraffine sur un fond émaillé bleu turquoise

Signature manuscrite incisée «Jean Besnard» sous la base

Paris, France
Vers 1929-31

Bibliographie
Modèle similaire in Anne Lajoix, La céramique en France 1925-1947, 1983.

Dimensions
H 23 cm

Condition
Excellent état

..

Jean Besnard (1889-1958)


Rare vase
Earthenware with geometric decoration in reserve on a turquoise background enameled
«Jean Besnard» handwritten signature incised under the base

France, paris
Circa 1929-1931

Bibliography
Similar Model in Anne Lajoix, La céramique en France 1925-1947, 1983.

Dimensions: H 23 cm

Condition: Excellent condition

....

Notre vase est un très bel exemple de la production de Besnard à la charnière des années 1920-30. Besnard est déjà un potier accompli. L'émail miroitant bleu turquoise lui est alors cher semble vibrer au cœur d'un jeu d'équilibre entre pleins et vides que l'artiste anime.

Fils du célèbre peintre Albert Besnard (1849-1934) et du sculpteur Charlotte Dubray (1855-1931), il est une figure majeure de la céramique dans l'entre-deux-guerres. Son milieu d'origine le porte tout naturellement vers la peinture, mais le désir de s'émanciper d'un père illustre l'oriente vers le métier de céramiste.
Plusieurs séjours dans la demeure familiale de Talloires en Haute-Savoie décideront de sa future carrière. Il suit les conseils du potier savoyard Paul Jacquet (1883-1968), célèbre pour avoir réalisé les céramiques du décorateur Francis Jourdain et celles moins connues de René Herbst. Jean Besnard complète son apprentissage dans un atelier à Ivry, avant de s'installer rue Campagne-Première à Paris. Sa carrière débute au Salon des artistes décorateurs de 1923, où il expose aux côtés des plus grands, Paul Beyer, Émile Decoeur, Séraphin Soudbinine. Ses participations aux Salons se succèdent, Salon des Tuileries, Salon d'automne, Salon des artistes décorateurs.

À l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925, le céramiste, récompensé d'une médaille d'argent, propose des pièces à fond noir craquelé décorées de rubans d'or, opposant les mats et les brillants. Certaines pièces plus robustes sont incisées de décors géométriques répétitifs ponctués d'évocations animalières en réserve d'émail, en frise ou en ronde-bosse (zèbres, éléphants, chouettes).

En 1922, ses premières créations sont éditées par Primavera, l'atelier de création des Grands Magasins du Printemps. Jean Besnard côtoie les grands décorateurs de l'époque, notamment Jacques Adnet, qui l'invite à partir de 1928 à exposer à la Compagnie des arts français, mais aussi Ruhlmann et Dominique. Son style, empreint d'un certain classicisme tout en alliant des décors spontanés, volontairement bruts, lui permet de figurer dans ces aménagements prestigieux. Son invention la plus célèbre est celle de l'émail « crispé » obtenu involontairement dans un premier temps par un défaut de cuisson puis contrôlé par le céramiste.
À partir de 1932, Jean Besnard réalise des décors d'impression textile en appliquant des broderies de dentelle et de tulle sur la panse 
du vase avant cuisson. L'Exposition Internationale des Arts et Techniques de 1937 consacre cette œuvre arrivée à maturité.



EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Newsletter

....Entrez votre mail et nous vous tiendrons informés des nouvelles et des mises à jour! ..Enter your mail and we'll keep you posted with news and updates!....