....Monnaie..Currency....
Mon compte..My Account

Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)

Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)
Table basse en résine de Pierre Giraudon, France (vers 1970)..Fractal Resin coffee table by Pierre Giraudon, France (circa 1970)

Vendu..Sold out

....

Pierre Giraudon (1923-2012)

Table basse
Plateau rectangulaire en résine fractale à fond noir dans laquelle sont intégrés des fragments de verre jaune et vert simulant de la pallasite 

Piètement en métal laqué noir


France

Vers 1970

Bibliographie
Voir in P. Rapin, Pierre Giraudon, Art décoratif 1960- 1980, Ed galerie 146, Bruxelles, 2005.

Dimensions
H 40 x L 80 x P 40 cm

Condition
Très bon état – aucun éclat ni manque

..

Pierre Giraudon (1923-2012)

Rectangular Coffee table with black background fractal resin top in which are embedded fragments of yellow and green glass simulating the pallasite
Base in black lacquered metal

France
Vers 1970

Bibliography
P. Rapin, Pierre Giraudon, decorative Art 1960- 1980, Ed Gallery 146, Brussels, 2005.

Dimensions
H 40 x P 40  x L 80 cm

Condition
Very good condition - no chips no crack

....

Pierre Giraudon est né en 1923. Dans les années 1940, exerçant son métier de biologiste au Canada, il est le premier à réaliser avec des produits de son invention l’inclusion dans une matière synthétique d’éléments réels provenant du monde végétal, minéral ou encore animal. La finalité de cette nouvelle technique est d’abord pédagogique, Giraudon veut rendre accessible à tous les beautés fugaces et fragiles du monde végétal et du monde animal.

Pierre Giraudon entrevoit immédiatement toutes les potentialités que pourrait offrir cette nouvelle technique. Après le décès de son père en 1950, il rentre en France et ouvre à Paris son propre laboratoire qui devient en 1953 la Société Bioplastique. Dans le même temps, il commence à travailler cette matière pour son plaisir et y apporte des touches artistiques personnelles ; maitrisant de mieux en mieux cette matière, il la détourne peu à peu pour réaliser des œuvres d’art.
La reconnaissance de son travail en 1954, l’encourage à explorer les possibilités artistiques qu’offre cette technique encore balbutiante. Cette consécration lui vaut en 1956 la participation à la première Triennale d’art contemporain au musée des arts décoratifs de Paris.
Sa solide culture scientifique et une vision plus personnelle, artistique et poétique le conduisent à créer, imaginer des pièces uniques pour des clients prestigieux comme le Théâtre des Champs-Elysées mais également les maisons de luxe Dior,  Hermès et des artistes de renom notamment César, Dali et Arman.
Le travail de la résine et l’observation de la nature le mène à explorer la dimension fractale du monde végétal et minéral étudiée par le mathématicien Mandelbrot dans les années 60  : pour lui la nature offre un spectacle de structures irrégulières, fragmentées et ses résines permettent de guider le regardeur, de lui en communiquer la beauté. Jusqu’à sa mort en 2012, Giraudon n’aura de cesse de partager sa vision, son intuition d’une beauté toute proche de nous.

Notre très beau spécimen de table est la tentative sublime de Giraudon de reconstituer une coupe de pallasite, ces météorites composées de cristaux d’olivine inclus dans une matrice composée d’un mélange fer-nickel. Habituellement, ces météorites, sciées et polies, deviennent, du fait de leur rareté insigne, de rares et chers objets de collection. Giraudon réussit la prouesse d’évoquer avec subtilité cette merveille minérale dans un objet d’art d’usage quotidien.

Enregistrer

Newsletter

....Entrez votre mail et nous vous tiendrons informés des nouvelles et des mises à jour! ..Enter your mail and we'll keep you posted with news and updates!....